Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 20:57

 

De belles rencontres dans la salle polyvalente de Kutzenhausen ...

 

Annette Petavy, d'origine suédoise, aime les belles laines qu'elle tricote notamment en châles aux teintes sublimes ! Rigueur, maîtrise technique et fantaisie se conjuguent avec grâce dans ses créations.

 

 

Annette-Petavy--2--red.jpg

 

Carton Marie est la reine du cartonnage : elle donne d'ailleurs des cours pour partager son savoir-faire dans cette technique qui demande précision, patience et goût.

Pour nous guider dans l'année nouvelle, Carton Marie a réalisé le cartonnage du kit de l'agenda 2015 nouvellement proposé par DMC.  

 

Carton-Marie-PB023277--1--rec-red.jpg

PB010007 rec red

Presentation-kit-pour-le-SAL-Agenda-2015.jpg

 

Dans son royaume, CreAdeS,  caché au petit matin sous une jolie toile peuplée de chats et de parapluies... Adeline crée des ouvrages pleins de fantaisie et d'imaginaire breton aux couleurs vives.

 

PB023266-red.jpg

PB010009-red.jpg

 

Sous le nom de Folisoft, Sophie coud des accessoires de mode : chapeaux, écharpes, mitaines avec de beaux tissus et beaucoup d'idées.

 

 PB020127-red.jpg

 

Yves, lui, est amateur de tapisserie à l'aiguille... Il a suivi des cours pour apprendre les bases de cette technique avec Véronique de Luna. Il invente maintenant des grilles très originales : surprenant !

 

Yves-de-Roux-PB013211--4--rec-red.jpg

PB010006-rec-red.jpg

 

 

Merci à Marie-Jeanne et Hélène pour les photos.

 

 

A suivre...

Repost 0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 20:16

Découverte à Kutzenhausen, Nadine Laffite a plus d'un tour dans son aiguille !

 

Elle propose une façon hyper-simple de réaliser des roses en ruban de soie.  Ses broderies gaies et luxuriantes s'installent partout : regardez donc ici ! De très bonnes idées ... à retrouver à Moncoutant les 8 et 9 novembre.

 

PB020123-red.jpg

 

PB020125-rec-red.jpg

 

PB020124-rec-red.jpg

 

Merci à Hélène pour ses photos ! 

Repost 0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 05:55

Vu sur internet, les étonnantes broderies d'Alice Watkins, présentées tout simplement dans un tambour à broder.

Elle brode au point de croix des germes, microbes, virus et bactéries, de la grippe au typhus en passant par l’herpès, l’ebola ou le simple rhume…Ils sont si mignons, qu'on ne les croirait pas si dangereux.

 

Alicia-Watkins-virus-cross-stitch-20.jpg

Repost 0
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 20:22

Agnan Kroichvili est le hérault d'un réseau clunisien vivant dans le passé et aujourd'hui en devenir.

 

Son exposition au Musée archéologique de Dijon s'achève .... et il sera présent jeudi 25 septembre dans l'ancienne hôtellerie de saint Hugues à Cluny... tandis qu'une de ses oeuvres est  présentée au Potin gourmand à Cluny.

 

lors-de-l-installation-de-la-fresque-photo-m-m--cl-copie-1.jpg

 


A voir absolument

 

 

 

 

 

Repost 0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 05:26

Deux ateliers successifs ont permis une belle découverte de l'art du point de Cluny, un des points de  la dentelle du Puy, dans le cadre de l'exposition  Patrimoines singuliers proposée dans l'ancienne école de Gigny  jusqu'au 17 août .

 

Devant l'école, lors des apparitions du soleil, ou dans une ancienne salle de classe, près des tiroirs contenant les secrets brodés et tricotés des élèves de l'école d'autrefois, les apprenties dentellières de tous âges, ont réalisé un bracelet ou un coeur.

Un bel apprentissage qui a prouvé que faire dans la dentelle (même avec point de  Cluny) n'était pas aussi compliqué qu'on pourrait le croire !

 

 

 

P8021756red.jpg

 P8021768 red rec

 

 

On retrouvera notamment les Dentellières de Cluny au salon Les aiguilles se mettent au vert à Nans sous Sainte-Anne les 2 et 3 mai 2015,  lors de leur couvige début mai 2016 !  

 

 

Repost 0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 12:01

 

Folles mais pas dangereuses, les tricoteuses suisses animent chaque jeudi le marché d'Echallens avec leurs vélos aux habits multicolores faits main et leurs séances de tricot urbain collectif !  Depuis quelques semaines, le mobilier urbain d'Echallens est en effet victime d'attaques répétées d'urban knitting.C'est une véritable invasion !! Regardez !

 P1010465R.jpg

P1010466R.jpg

 

Des vélos qui grimpent aux arbres, des souris vertes qui...

P1010467R-rec.jpg  P1010468R-rec.jpg

  .... tandis que d'élégants cache-cous de pré-automne sont équipés de boutons pour s'aérer le col !

 Même les supports de vitrine et les volets sont habillés pour l'été...

 

P1010488R.jpg P1010470R.jpg

 Qu'il fait bon sous les arbres à pompons !

P1010479R.jpg

 P1010480R

 

Ce jeudi 17 juillet, la grande tricotée a eu lieu 6 fois. Elle a réuni 150 tricoteuses...

Soit 25 femmes à chaque fois (et un homme en soirée).

 

P1010474R.jpg

 

Notre envoyée spéciale y était avec son fidèle reporter chef. Nous leur devons ces images qui donnent envie de se précipiter jeudi prochain à Echallens. Merci Mady et Alain !

 

P1010491R.jpg

 

"Piquée" à Echallens : une idée pour habiller votre jardin. Un grand merci aux fées qui se dépensent sans compter pour enjoliver notre environnement !

P1010481R.jpg

 

 Plus d'images encore chez Clo, juste ici. 

 

 

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 05:35

Le Château de Prangins, tout près de Nyon, au pied du Massif du Jura et au bord du lac Léman, ouvre une nouvelle fois ses portes à l’Association suisse des Amis du découpage sur papier.

 

Une exposition qui fait écho à celle, remarquable, proposée, en Limousin, par le Moulin du Got.

 

 

 

 

Prangins-footer.png

 

Quelque 80 découpeurs et découpeuses du pays ont répondu présent.
Une dizaine de découpages anciens ( dont des montées d’alpage signées  Johann Jakob Hauswirth et Louis David Saugy ) dialogue ainsi avec une centaine d’œuvres à la diversité féconde et à la virtuosité parfois saisissante. Ces travaux témoignent de la richesse expressive d’un média qui permet aux artistes non seulement de suggérer la beauté d’un paysage mais aussi de porter un regard critique sur la société contemporaine.


Une installation de robes de papier de l’artiste  Catherine Corthésy, de La Chaux-de-Fonds, explore les potentialités expressives du matériau papier.

Prangins-13.jpg


L'exposition comprend aussi des découpages d’enfants des années 1930 à 1960 provenant de la fondation Pestalozzianum à Zurich,  la projection de films de l’Allemande Lotte Reiniger, pionnière des films d’animation avec silhouettes.

A la fin du parcours, les visiteurs peuvent prendre place sur une « chaise à portraiturer » et réaliser eux-mêmes un portrait en silhouette de leur profil.

 

Initiation au découpage tous les dimanche de 14h30 à 16h30 (activité gratuite incluse dans le prix d'entrée au Musée).

Places limitées : s'inscrire à l'entrée du Musée le jour même dès 14h15.

 

Un beau catalogue complète l'ensemble !

 

Prangins-Anonyme_ConfirmationAmour.png

Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 16:16

 

Connaissez-vous le Moulin du Got ? C'est un moulin à papier installé sur le Tard, un affluent de la Vienne, tout près de Saint-Léonard de Noblat, en Haute-Vienne. Il qui fonctionne depuis le XVe siècle. Aujourd'hui, après bien des vicissitudes, une association particulièrement motivée lui redonne vie et en fait un lieu de visite technique, un site de production de papier. C'est le dernier mpoulin à papier en activité en Limousin (il y en avait  24 autour de Saint-Léonard de Noblat dès le XVe siècle) !

 

Voici quelques images animées pour donner envie d'aller le visiter.

 

 

Sinon, suivez le point rouge sur la photo ci-dessous car le Moulin du Got propose jusqu'au 20 decembre 2014 une remarquable exposition de papiers découpés.

 

P6141746rec-red.jpg

 

Après la visite très claire et passionnante de la fabrication du papier puis de l'imprimerie qui utilise encore nombre de machines anciennes, c'est une surprise totale qui attend le visiteur. Une exposition de très grande qualité, superbement présentée. 

 

Voici le carton d'invitation.

 

kaliko-i-like-to-cut-L-wAGngG.jpeg

 

 

 Et maintenant un bout de l'affiche :

 

 I-like-to-cut-affiche-Moulin-du-Got-001rec-red.jpg

 

Des oeuvres de découpeurs de grand talent ... comme Sébastien Bukowski, Marie-Hélène Chevillon Graber, Béatrice Coron, Laurence Bucourt, Anastassia Elias, Kaliko, Marie Michel, Mathilde Nivet, Mélusine Thiry, Stéphanie Miguet, Théâtre de la Carriole, Anne-Lise Vernejoul, Eva Vincze...

 

 

 P6141806rec-red.jpg

 

 P6141807rec-red-copie-3.jpg

 

P6141809rec-red.jpg

 

P6141824red.jpg

  ...y voisient avec des papiers découpés très anciens, de Chine, de Bali...

 P6141810rec-red.jpg

  ... et y côtoient les travaux pleins d'imagination des élèves de la section Design du Lycée Raymond Loewy de La Souterraine (Creuse).

 

Un grand merci aux artisans de ce grand moment de bonheur !

 

P6141816rec-red.jpg

 

Pour les vacances, on peut faire un saut du côté de la Suisse où le papier découpé est une tradition très vivace. la spécialiste incontestée est Anne Rosat, une femme de grand talent.

Repost 0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 05:34

 

DMC a appelé les brodeuses à participer à la nouvelle exposition permanente présentée à Wesserling en brodant une initiale en rouge du Rhin, le coloris 321, pour être précis.

 

Eh bien, ça y est : plus de 500 initiales brodées en rouge du Rhin sont exposées à Wesserling ! Elles ont été brodées et envoyées par des brodeuses de France, Italie, Espagne, Portugal, Belgique, Suisse, Grande-Bretagne, Irlande du Nord, Mexique, Canada, Singapour, Bolivie, Nouvelle-Calédonie et Malte !

Véronique y a participé et nous montre son initiale et celle de Maryse.

 

 

Panneau19-exposition-Rouge-du-Rhin-337x450.jpg

 

Voici un des panneaux composés des initiales brodées, cousues les unes après les autres. 

 

 Outre l’espace Rouge d’Alsace, on pourra (re)plonger avec ccette nouvelle exposition dans le passé de DMC avec les cadres noirs,  profiter des espaces ludiques grâce à des écrans tactiles et interactifs, expérimenter des techniques nouvelles en famille pour tester et jouer avec les fils DMC mis à notre disposition, admirer d’incroyables oeuvres d’art réalisées par de grands artistes qui utilisent le fil comme moyen d’expression …

 

Il y a aussi un superbe abécédaire fleuri brodé avec plus de 5000 m de fil à coudre, tout au point de Beauvais, par Sylvie Sevin. Le voici :

 

Tableau-de-Sylvie-Sevin-pour-lexposition-368x450.jpg

 

Dommage quand même que DMC n'ait pas pris la peine de dire un petit merci aux brodeuses qui ont participé à ce projet. Un petit merci fait toujours plaisir... mais les noms des brodeuses participantes sont listés sur le panneau de de l'exposition.

Nous irons donc visiter  Wesserling !

Repost 0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 08:33

La disparition de Régine Deforges a suscité nombre de témoignages de brodeuses au point compté qui lui doivent beaucoup.

Sylvaine Lenoir lui a, ainsi, consacré un bien bel article dans lequel beaucoup se reconnaîtront.

 

Deforges-95228341_o.jpg

 

Pour moi, tout a commencé le 8 mars 1988. Ce jour-là, ma soeur Catherine m'envoyait un cadeau de Noël qu'elle avait admiré pendant un bon mois... c'était l'ouvrage de Régine Deforges et Geneviève Dorman, Marquoirs (Albin Michel/Régine Deforges, 1987). Et voici que les souvenirs des moments passés à broder, coudre et tricoter avec grands-mères et arrière-grands mères revenaient avec une envie irrépressible de faire quelque chose de mes 10 doigts ! Sans doute la naissance de mon fils un an avant n'était-elle pas étrangère à ce besoin de réalisations concrètes : j'avais tricoté et cousu pour lui, mais peut-être fallait-il passer à une autre étape ? Historienne et archéologue de formation, j'entrepris des recherches quasi-méthodiques, soutenue par la parution en 1989 de L'encyclopédie des arts textiles AUTOUR DU FIL (Fogtdal) dont le premier volume commençait... presque par le mot Abécédaire ! Petit à petit, je me remis donc au point de croix, plutôt au point compté. D'abord avec de beaux modèles commercialisés par différentes marques. Par exemple, le modèle Celle 1808 du Deutsche Stickmuster-Museum Celle, les superbes 'n Hollandsche Schone anno 1790, Vierlande 1826 de Permin... Puis l'envie de créer arriva  ! 

 



P8090447revu-red.jpg

   

 

J'ai brodé ce marquoir en 1998. Il résume ce qu'était ma vie alors.
Tout est venu des frises végétales qui encadrent le marquoir. Elles sont reprises de celles que Marie Gay, 13 ans, a brodé en 1887 sur son marquoir , aujourd'hui dans ma collection. 
En haut, les cerfs et chevreuils poursuivis par les chiens et  les chasseurs symbolisent les forêts du plateau qui domine la ville de Lons-le-Saunier. Ils sont repris d'un marquoir de 1739 publié par Joke Visser dans son ouvrage Merklappen uit de lage landen (Atrium, 1996, p. 31 et grille p. 85). Dessous des alphabets de différents styles, des chiffres, des couronnes et l'indication de la brodeuse, du lieu et de la date de cet ouvrage.
Le jardin est représenté par des orangers surmontés d'oiseaux, des lapins, un énorme papillon bien dans l'esprit du XIXe siècle finissant. Dans la jardin, la famille : le père inspiré du marquoir de Joke Visser manie une bêche argentée, la mère porte une robe directement inspirée de celle, ocre et brune, d'une poupée scandinave en bois, le fils en costume hollandais du milieu du XIXe siècle bavarde avec l'épouvantail qui habitait alors notre jardin.. ici, il est coiffé d'une citrouille !
La maison est telle que je la rêvais alors : avec des volets bleus comme au bord de la mer, elle qui n'en a jamais eu que des blancs ! De part et d'autre, des tuyas (il n'y en avait qu'un sur la droite, mais la symétrie seyait mieux à l'esthétique générale). Et les chats qui ont vécu à la maison, par ordre d'apparition dans notre famille.

 

 

Il y eut des expositions enchantées, d'autres lectures inspirantes :

France Point de croix, 2001 - Du point de marque au point de croix. Catalogue de l’exposition de Nancy 2000. Paris, Mango Pratique, 160 p.

Collectif, 2001 - Point de croix. Au bonheur des filles. Paris, Editions de la Réunion des Musées Nationaux, 120 p.

Catherine Pouchelon, 2001 - Abécédaires brodés. Du modèle à l’ouvrage. Paris, Editions de l’Amateur, 192 p.

Brigitte Franche, 2002 – Marquoirs et trousseaux en Bourgogne. Précy-sous-Thil, Editions de l’Armançon, 120 p.

 

Et maintenant, grâce au projet Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... et à la rencontre avec Mady, initiatrice at animatrice infatigable du salon Les aiguilles se mettent au vert, les aventures au point compté se prolongent à Nans sous Sainte-Anne et en de nombreux lieux ! L'aventure à petits points continue, riche de rencontres et d'échanges !

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Marlie
  • Le blog de Marlie
  • : Découvrir d'insolites arts du fil, marier patrimoine et point compté, se faire plaisir et faire plaisir... Bannières brodées, concours d'idées, coups de coeur ...
  • Contact

Recherche