Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 20:11

Vous avez aimé les bannières brodées pour évoquer l'abbaye de Baume-les-Messieurs ?

 

Elle sont visibles les week-ends dans le logis abbatial de Baume-les-Messieurs, de 11h à 18h les samedi et dimanche jusqu'au dimanche 13 octobre compris.

 

004red.jpg

Les anges et le monogramme d'Amé de Chalon, un des grands abbés bâtisseurs de Baume-les-Messieurs ! 

  P7060502-rec-red.jpg

Le monogramme, grillé par Marie-Jeanne et brodé par Sylvie.  

 

Profitez en pour visiter ce site magnifique : l'abbaye, les grottes, la reculée  ... 

P4250429-red-copie-1.jpg

Baume-les-Messieurs, une vue depuis la route qui descend de Granges-sur-Baume.

 

... et pour découvrir le vignoble de Château-Chalon en pleines vendanges ! !

Ch-chalon-septembre-2012-mjl-P9160459--3--red.jpg 

Château-Chalon, en fin de journée...

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 06:42

Voici deux bonnes photographies des bannières dernières nées.

 

Merci à Marie- Christine qui a pris ces photographies à Gigny où l'on peut voir ces bannières et beaucoup de merveilles brodées jusqu'au 18 août !

 

Merci aussi à toutes celles qui ont brodé et assemblé les rosaces de ces bannières... et à ceux qui les ont supportées, au propre comme au figuré !!

 

 

 Bannière Baume 2 MCC red

 

Dans cette première bannière on retouve beaucoup de la symbolique du projet Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny...

D'abord, les clés de Cluny (angles inférieurs)  et l'évocation du rayonnement de Cluny (angles supérieurs).

Les noms de Gigny, Baume et Cluny sont brodés en onciales jaunes sur fond rouge.

Les motifs brodés figurent les abbayes de Gigny, Baume et Cluny et des établissements clunisiens, notamment en Italie, Espagne, Angleterre, Suisse.

Les noms de Bernon et Odon, partis en 909 du Jura pour fonder Cluny dont ils seront les premiers abbés, sont à l'honneur sur cette bannière.

Les dames sont représentées par l'Eve d'Autun et une femme cuisant des galettes.

Le pélerin rappelle l'importance des pélerinages dans les monastères médiévaux (prière et revenus !).

La colombe de la paix, voulue dans nos bannières par Yvonne et dessinée par Josette Coras, indique que ces bannières sont des oeuvres de paix.

 

Banniere-Baume-1-MCC-red.jpg

 

La deuxième bannière est davantage centrée sur l'abbaye de Baume-les-Messieurs, la vie des moines et les témoignages qui nous en restent.

Les clés de Baume-les-Messieurs, sur fond bleu et non rouge comme celles de Cluny,  occupent les angles inférieurs tandis que les blasons de nombreux abbés qui ont dirigé Baume figurent sur les longs côtés.

Des bas-reliefs de Josette Coras ont ispiré des grilles présentant la vie des moines : l'ermite Aldegrin en prière, les activités quotidiennes des moines (chambrier, cellerier, sacristain, aumônier, copiste...).

Le cloître est évoqué d'après un dessin de Samuel Cordier.

On trouve également dans cette bannière des motifs inspirés des clés de voûte de l'église abbatiale (il y en a aussi sur l'autre bannière) et de la chapelle de l'abbé (les oiseaux tête-bêche) et du tombeau de Renaud qui est conservé dans cette même église.

Il y a aussi le retable, brodé par Colette qui a passé son enfance à Baume-les-Messieurs.

En écho au pélerin de la bannière de la bannière précédente, on trouve ici une châsse émaillée.

Plus contemporain, un motif fleuri - les fleurs qui égaient le pied du donjon de l'abbaye -  rappelle que l'artiste Josette Coras a représenté l'abbaye sous toutes ses facettes et aussi animé la vie culturelle du lieu pendant un demi-siècle.

 

On peut d'ailleurs visiter le logis abbatial de Baume-les-Messieurs et y découvrir son oeuvre tous les jours de 11h à 18h.

 

 

Repost 0
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 20:23

La première journée d'animation autour de l'exposition Couleurs et lumières. Gigny du Moyen Age à nos jours a connu un beau succès !

 

Ce fut d'abord la découverte des vitraux Renaissance de l'église de Saint-Julien sur Suran, à quelques kilomètres de Gigny.  Le commentaire érudit du Père Athias a révélé à un public nombreux et attentif  le sens profond de ces deux baies dont les vitraux, restaurés dans les années 1880, sont en grande partie intacts.

 

P7200406-rec-red.jpg P7200412 rec red

 

Marie et l'Enfant Jésus filent ... détails du vitrail de Saint-Julien sur Suran.

 

La visite se poursuivit dans l'église de  Gigny devant le vitrail du Rosaire commandé par l'abbé Marquiset à la fin du XIXe siècle. Il y a aussi de beaux vitraux des années 1950. Marie-Christine en a fait des  grilles pour la bannière brodée l'année dernière pour Gigny.

Une belle découverte !

 

L'après-midi, l'ancienne école de Gigny a accueilli un public nombreux, venu de Franche-Comté et Bourgogne, de Suisse, Italie et même d'Afrique du Sud !!

 

 P7200428 rec red

 

Les deux nouvelles bannières brodées pour évoquer Baume-les-Messieurs ont été présentées.   

Voici la première en cours puis à la fin du montage, avec tout puis partie des couturières :

 P7090631-rec-red.jpg

 

 P7090647 red

 

Et voici la deuxième (un grand merci à Rosemary pour le montage et à Mady, pour le transport !!)...

  Banniere-Baume-2-MCC-red.jpg

 

 

  ...et deux tableautins brodés par Mady pour évoquer les moines des abbayes jurassiennes et ceux de Cluny.

 

P7200437-re-c-red.jpg

 

L'atelier animé par les Dentellières de Cluny a permis à celles qui le désiraient de pratiquer l'art de la dentelle et d'en comprendre les subtilités et les possibilités, si nombreuses.

Certaines sont reparties avec un bracelet en dentelle réalisé dans l'après-midi !!

 

P7200444-rec-red.jpg

 

P7200446-red.jpg

Explications de Chantal, des Dentellières de Cluny, à des Italiens de Carpignano Sesia (Novara) intéressés par la réalisation d'une bannière pour leur site.  

 

 

 

Les Dentellières de Cluny seront de nouveau à Gigny samedi 17 août de 15h à 19h.

Entrée gratuite.

 

 

 

Repost 0
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 17:12

DSC09995 rec red GB

 

Présentée d'abord à Gigny où l'aventure clunisienne a ses racines, voici l'une des deux bannières récemment brodées et assemblées en hommage à Baume-les-Messieurs.

Entourés par les blasons de plusieurs des abbés de Baume, la plupart des motifs brodés, dont beaucoup de nouvelles grilles, évoquent la vie des moines de cette abbaye d'après des bas-reliefs de l'artiste Josette Coras.

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 15:59

 

C'est à Colette, qui a passé son enfance à Baume-les-Messieurs, qu'il est revenu de broder le retable conservé dans l'église abbatiale.

 

 

retable-Baume-Colette-C-001red-copie-1.jpg

 

Colette avait déjà brodé l'abbaye de Baume-les-Messieurs dans sa reculée. Un paysage familier à la petite fille qu'elle fut dans ce cadre grandiose. Elle a suggéré les falaises, les vignes et les prés d'autrefois.

 

Baume Champomier

 

Abbaye de Baume-S RoyLebreton AVRIL 09 003

 

Merci, Sylvie, pour cette belle photo de l'abbaye de Baume-les-Messieurs. 

Repost 0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 14:17

Michèle habite près d'Albi. Elle a participé avec ses amies de l'association "Un point c'est tout"  à la broderie des premières bannières.

Ces dames albigeoises ont aussi accueilli les bannières lors de la belle exposition de leur club à l'automne dernier à  Senouillac.

Participante assidue des nouveaux projets de bannières, Michèle a brodé deux rosaces pour les bannières de Baume-les-Messieurs.

Il y a d'abord un évêque inspiré de celui qui figure sur la miniature évoquant le passage du pape Urbain II à Cluny. Né Eudes de Lagery en 1042, près d'Epernay, ancien prieur de Cluny, le pape effectuait alors un voyage en France pour présider le concile de Clermont où il allait prêcher la première Croisade. Il séjourna plusieurs jours à Cluny où il consacra notamment l'autel majeur édifié lors la dernière grande phase de construction de l'abbaye d'alors : Cluny III.

Pour en savoir plus, il suffit de jeter un petit coup d'oeil sur le livre Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... 

 

 Cluny-1095-red.jpg

 

Michèle a placé le personnage sur un fond marron glacé brodé au demi-point en rangs de sens alterné. Ce fond  se détache délicatement sur la toile de lin utilisée.

 Baume Michèle G 2 red

Le chrisme, photographié dans l'abbaye par Monique, a été grillé par Christiane. Ce symbole chrétien associe deux lettres grecques : Χ (chi) et Ρ (rhô). Ce sont les deux premières lettres du mot Χριστός (Christ). On le lit aussi parfois comme le monogramme du Christ. Il est souvent accompagné des lettres α (Alpha) et ω (Oméga). Ces lettres, qui encadrent l'alphabet grec, symbolisent la totalité : le commencement et la fin.

Michèle l'a brodé dans des couleurs chaudes sur un fond blanc cassé, brodé comme celui de l'évêque ci-dessus.

Baume-Michele-G-1-001-red-copie-1.jpg

 

Baume-Michele-G-1-001-detail-rec-red.jpg

 

Surtout, Michèle a brodé le tour de ses carrés de tissu de petits mots à l'intention des couturières, comme elle l'avait déjà fait avec ses amies de Senouillac pour la bannière de Gigny !

 

Merci Michèle !

 

 

Repost 0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 19:44

Après la rosace d' Emmanuelle, voici quelques effets de fond qui donnent profondeur et vie aux moines brodés dans les rosaces de ces nouvelles bannières. C'est Martine qui a oeuvré avec minutie et délicatesse. On lui devait déjà de très jolies miniatures brodées pour le concours de Gigny.

 

moine-MB-red-rec.jpg

Bel effet de perspective avec un fond travaillé en point de croix sur 4 fils au lieu de 2 fils, dans des couleurs très contrastées. Le sacristain range l'orfévrerie à la sacristie.

 

 

 moines MB rec red

Les moines, que nous avons déjà vus à plusieurs reprises ici et là, interprétés différemment,  sont ici entourés d'un fond très travaillé. Jugez plutôt !

 

Merci Martine !

 

 

 

 

Repost 0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 19:00

 

 

C'est Emmanuelle qui a, la première, livré la mèche !

Les nouvelles bannières de Baume-les-Messieurs comprendront un certain nombre de grilles nouvelles, c'était annoncé !

 

Mais voici les moines au travail, d'après des bas-reliefs de l'artiste Josette Coras évoquant la vie des moines. Emmanuelle a brodé le cellerier.

Le cellerier est le moine économe, celui qui gère le contenu du cellier : les provisions de bouche de l'abbaye en quelque sorte ! Comme nous sommes dans le Jura, il y a dans la cave des meules de fromage, des tonnelets de vin, des poissons car les moines devaient manger frugalement, surtout les vendredi et pendant le Carème.

 

Cellerier-Baume--2b-.jpg

 

Merci, Emmanuelle, pour cette photo d'une rosace sur laquelle tu as représenté les murs chaulés et le sol en dalles de pierre du cellier en opus spicatum, déjà utilisé pour la bannière de Gigny !

Voici l'un de piliers du cellier de l'abbaye de Baume-les-Messieurs.  Cette très grande salle voûtée a été coupée en deux à la fin du XVIIe siècle par un passage ouvrant sur la cour du cloître. De part et d'autre de ce passage, un restaurant et une salle voûtée, chapelle jusqu'il y a peu, gardent la mémoire du cellier de l'abbaye.

 

images-suite-1-7523-red-rec.jpg

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 06:57

 

Tandis que Véronique nous parlait de son avancée, Catherine a été la première à renvoyer son ouvrage pour la bannière de Baume-les-Messieurs : elle a brodé le blason de Jean de Molpré.

 Molpré Catherine B red-copie-1

De gueules au chevron d'argent, chargé de trois trèfles tigés de sinople, et brisées d'un croissant d'or en pointe.

 

Jean IV de Molpré, issu d'une famille de la région de Nozeroy,  fut d'abord grand chambrier. puis abbé de Baume-les-Messieurs de 1369 à 1389.

Il faisait partie du conseil privé de la comtesse de Bourgogne Marguerite de France (1310-1382), ici figurée par Jacques Le Boucq.

441px-Le_Boucq_-_Marguerite_de_France_-1310-1382-.jpg

Jean de Molpré siégea au Parlement du comté de Bourgogne, le présida en 1380. A la mort de la comtesse Marguerite en 1382, il exécuta le voeu de celle-ci : créer une collégiale à Arbois.

Conseiller du duc-comte Philippe de Hardi et son épouse Marguerite de Flandre. Il décéda le 13 mars 1389,  jour de la Saint-Grégoire.

Sa dalle funéraire, autrefois dans sa chapelle particulière fondée dans l'église abbatiale de Baume, fut redressée en 1902 et adossée contre le mur du bas-côté nord.

L'abbé y est figuré debout, mains jointes et gantées. Il porte une chasuble garnie d'orfrois, une dalmatique, une aube avec parement, un manipule, une mitre et deux anneaux ecclésiastiques. Un lion est couché à ses pieds. De part et d'autre de sa tête, étaient gravées ses armes percées de la crosse abbatiale. Dans les écoinçons, deux anges soulèvent dans un linceul l'âme de l'abbé, représentée sous la forme d'un enfant nu en prière juste au-dessus de la tête du prélat. Pour en savoir plus.

 JDM-1red.jpg

 

Agnan  Kroichvili  l'a interprétée avec talent.

Ce travail est exposé au logis abbatial de Baume-les-Messieurs du 13 avril au 13 octobre 2013.

Pour en savoir plus : clic ici (site en cours de mise à jour).


Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 08:05

Baume-06-04-2012-mjl--13-rec-red.jpg 

Le démarrage a été un peu laborieux !

L'annonce lancée il y a quelques mois a tout de suite eu un écho auprès des brodeuses, impatientes de participer à cette nouvelle aventure !

Mais il restait quelques grilles... à griller !!

 

Eh bien, ça y est : le répertoire est complet.

Cette nouvelle bannière, ou plutôt ces nouvelles bannières, puisqu'il sera possible d'en faire deux, comme ce fut le cas à Cluny, combineront :

- des grilles créées pour les premières bannières et dont les grilles figurent dans le livre Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... 

- et de nouveaux motifs inspirés de l'abbaye de Baume-les-Messieurs : cadre naturel, bâtiments, détails architecruraux et sculptures. On y trouvera aussi les blasons des abbés qui ont marqué la vie de l'abbaye. Une bonne façon de découvrir  l'histoire de l'abbaye à tarvers ceux qui lui ont donné sa physionomie !!

 

de-Poupet_1rec-red-copie-1.jpg.de-Chalon_1rec-red.jpg de-Chamillart_1-rec-red.jpg

De gauche à droite :

Guillaume de Poupet, abbé de 1524 à 1583, Amé de Chalon (1389-1432) et Jean-François de Chamillart (1702-1714).

Merci à Christian et Anthony pour les illustrations.

 

Il y aura aussi des grilles inspirées des sculptures créées par l'artiste Josette Coras. Elle  eut à coeur de redonner vie aux moines qui avaient vécu dans cette abbaye dont elle habita elle-même le logis abbatial pendant 50 ans.

On pourra ainsi broder le moine infirmier, le sacristain, l'aumônier...et bien d'autres qui s'ajoutent à ceux déjà créés, le plus souvent  à partir des oeuvres de Josette Coras, pour les  premières bannières.

 

   Conversation de moines

D'après une sculpture de Josette Coras, grillée par Marie-Jeanne, brodée par Marie-Claude (voir le livre Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... page 27), deux moines bavardent (ce que la règle bénédictine n'autorisait qu'en de très rares occasions).

 

Le délai de retour des broderies est désormais fixé au 15 juin pour exposition dès cet été dans l'ancienne école de Gigny, là où toute l'épopée clunisienne a commencé !!

L'ancienne école de Gigny  accueillera une nouvelle exposition du 13 juillet au 18 août (inauguration vendredi 12 juillet en fin d'après-midi).

 

Les inscriptions sont closes ! 

Mais faites moi signe si vous avez envie de participer à un prochain projet.

Il est toujours temps de participer au concours d'idées pour le prochain salon Les aiguilles se mettent au vert qui aura lieu les 4 et 5 mai à Nans sous Sainte-Anne. 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Marlie
  • Le blog de Marlie
  • : Découvrir d'insolites arts du fil, marier patrimoine et point compté, se faire plaisir et faire plaisir... Bannières brodées, concours d'idées, coups de coeur ...
  • Contact

Recherche