Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 19:39

Le projet "Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny..." c'est aussi l'histoire de deux oriflammes brodées et assemblées pour l'essentiel en Petite Montagne.

 

 

      Gigny.-Cl.-M.-C.-Caillon--23-.JPG   Gigny.-Cl.-M.-C.-Caillon--26-.JPG   Gigny. Cl. M.-C. Caillon (56)   

 

 

 

Les premiers rois capétiens, comme les Carolingiens, avaient  un étendard à queues attaché à une lance. Charlemagne reçut de Léon III l'étendard de la ville de Rome en 796. Des manuscrits, tels le Psautier d'Utrecht (vers 830, à Reims) et des sceaux équestres de l’an1000 montrent la lance ornée de sortes de flammes, presque séparées. La Chanson de Roland (vers 1110) mentionne l’orie flambe  (la flamme d’or) de Charlemagne.

 

2 oriflammes de 13 carrés chacune, selon la même symbolique que celle du nombre des bannières, ont été brodées sur une toile Aïda blanc cassé, 5 points au cm.

 

Toujours placés dans une rosace à 10 pétales, les motifs sur fond rouge représentent le logo de la Fédération des sites clunisiens … en mouvement ! Agnan Kroichvili a dessiné les positions des clés clunisiennes selon une étude sur les  entrelacements de chiffres qui rappelle l’importance de la symbolique des chiffres au Moyen Age.

 


Sa proposition initiale, une grande bannière rectangulaire, s’est transformée en une longue bande animée par les clés en mouvement.

 

IMG 2914   IMG 2918  IMG 2922

 

 Une oriflamme, ici  dans l'église de Gigny.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Oriflammes personnalisés 11/09/2014 10:49


Trés belle réalisation.

marlie 11/09/2014 19:48



Merci ! Quel drôle de pseudo ... !!!



Falbala 19/02/2011 23:54


J'ajoute les qualités pédagogiques d'Agnan pour expliquer ses compositions de clés pour les oriflammes!Surprenant de jouer avec un blason mais une réussite moderne !


marlie 20/02/2011 08:29



C'est en effet très intéressant de voir les approches différentes à partir des clés et de la rosace de Cluny. En plus, Agnan nous a gâtés avec quelques rosaces très contemporaines qu'on retrouve
aussi dans le livre. Merci à lui !



Véronique D 19/02/2011 21:23


Un oriflamme, c'est mieux que la mode des kakemonos de nos services de comm, LOL!


marlie 19/02/2011 22:29



Oui, mais ça demande du soin et de l'entretien...



Présentation

  • : Le blog de Marlie
  • Le blog de Marlie
  • : Découvrir d'insolites arts du fil, marier patrimoine et point compté, se faire plaisir et faire plaisir... Bannières brodées, concours d'idées, coups de coeur ...
  • Contact

Recherche