Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 05:59

L'exposition Gigny du Moyen Age à nos jours : couleurs et lumières est ouverte dans l'ancienne école de Gigny !

 

Outre une approche archéologique, historique mais aussi artistique avec l'installation de Christelle Fillod, elle présente un aperçu de l'utilisation de la broderie qui donne lumière et couleurs au moindre bout de tissu depuis quelques siècles. 

D'abord à la maison pour orner napperons, nappes, sacs, abat-jour, vêtements...grâce aux nombreux prêts d'habitants de la Petite Montagne.

 

DSC09994red rec  P7110657rec-red.jpg

Un petit aperçu des broderies prêtées par les habitants de la Petite Montagne : quelques très jolies surprises !

 

Mais aussi dans les églises : nappe d'autel brodée de la Petite Montagne, chapes et chasubles mais aussi dalmatique,  du XVIIIe siècle à nos jours, prêtées par la commune de Vaux sur-Poligny et l’Association Culturelle Sauvegarde du Patrimoine de l’église  Sainte-Madeleine de Besançon. 

 

 DSC00018-red-GB.jpg

Une belle dalmatique du XVIIIe siècle, provenant de Recologne (Doubs).

 

DSC00015-red.jpg 


Les chapes de cérémonie de Vaux-sur-Poligny : années 1900 à gauche et autour de 1930-10950 au centre et à droite.   

Merci à Gilles pour les photographies.

 

L'ancienne école de Gigny accueillera samedi 20 juillet les Dentellières de Cluny (de 15h à 19h). Atelier gratuit ouvert à toutes les personnes intéressées qui pourront prolonger la découverte de la dentelle le samedi 17 août de 15h à 19h aussi.

Ce même jour, à partir de 10h30, le Père Athias fera découvrir les merveilles des vitraux Renaissance de l'église de Saint-Julien sur Suran (39320) à 7 km au Sud de Gigny.

Le programme complet des manifestations organisées en commplément de l'exposition est téléchargeable ici (pages 8 et 9).

 

 

 

 

 

 

Repost 0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 08:49

Une belle découverte à Moissac, grande abbaye clunisienne inscrite au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO !

 

 

moissac-copie-1.jpeg

Source : moissac.tourisme.fr 

 

 

Près du cloître, la chapelle Notre-Dame vient d'être mise au jour.

Elle n'est pas sans rapeller les découvertes effectuées à Saint-Claude dans le Jura il y a quelques années et désormais visibles dans le très beau Musée de l'Abbaye de Saint-Claude. Du Musée, qui présente aussi une belle collection dart contemporain,on a une vue étonnante sur le beau paysage de la Haute Chaîne jurassienne.

 

images-7-5437red-copie-1.jpg

Au-delà de la découverte archéologique et de ce qu'elle nous apprend sur la vie des monastères du Moyen Age, on verra dans le reportage de l'INRAP, qui a réalisé les fouilles, de beaux carreaux médiévaux.

 

Cela nous renvoie à quelques belles réalisations brodées ici et ou encore là.

 

 

Repost 0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 20:45

 

Il reste quelques tout petits jours pour commander le livret-souvenir du concours d'idées 2013 de Nans sous Sainte-Anne.

 

 

 19-Nans-2013-rec-red.jpg

 

Un détail de la prairie fleurie de Catherine D.

 

Un format carré agréable.

Une mise en page soignée.

Tout en couleurs !

Une grille inédite de Solo brode (Sophie Hautière  a participé au concours d'idées !).

 

 

Un prix TRES raisonnable :  17 € port compris.

 

Le bon de commande accompagné de son règlement doit être arrivé chez Mady  le 12 juillet, donc vendredi prochain !

Les personnes encore intéressées par l'acquisition de ce très joli livret-souvenir doivent donc envoyer au plus vite leur commande accompagnée de son règlement à l'ordre d'Anim'a Nans.

 

Après le 12 juillet, il sera trop tard !

 

Repost 0
Published by marlie - dans CONCOURS d'IDEES
commenter cet article
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 20:38

Le concours d'idées pour le prochain salon de Nans sous Sainte-Anne est inspiré du torchon brodé pour Irénée Gerriet.

 

Mais qui était Irénée Gerriet ?

 

Un torchon brodé a été trouvé dans une cave d'une vieille maison de Salins-les-Bains (Jura).

Présenté dans l'exposition  Patrimoines singuliers (jusqu'au 29 septembre 2013), il a fait l'objet d'une enquête qui a permis d'en savoir plus sur Irénée Gerriet, pour lequel il a été brodé.

 Patrimoines Singuliers Salins

Grâce au regard pointu et averti de la directrice des Archives départementales du Jura, le torchon s'est révélé très bavard. Voici un extrait du texte qu'elle a lui a consacré dans le journal de l'exposition :

"Lorsqu’on lui présente un torchon brodé d’un nom, de mots, de nombres et d’ustensiles, l'archiviste ne se laisse pas abuser par l’apparentement trop facile entre le lieu de la trouvaille, Salins, ville du sel, et les objets figurés qui paraissent pourtant tellement être les outils et emblèmes du saunier (...)."

En fait ce torchon renvoie à la conscription des jeunes hommes à leurs 20 ans. Le tirage au sort, encore en vigueur en 1881, désignait ceux qui allaient faire un service de 1 an ou 5 ans sous les drapeaux selon le n° tiré. Conscrit de l’année 1881, Irénée reçut le matricule militaire (Mle) : 1299.

31-61_4479-matricule.jpg

N'ayant pas trouvé la fiche matricule militaire d’Irénée, qui aurait indiqué son identité, sa parenté, son métier, son parcours militaire… l’archiviste, qui " a plus d’un fonds dans son sac", a cherché dans le registre des procès-verbaux des conseils de révision dressés en 1881. Irénée est retrouvé au conseil de révision de Dole : "apte au
service ! "

Né à Nevy-lès-Dole le 24 décembre 1861, passé sous la toise, Irénée mesure 1m63, il est cavalier, palefrenier et conducteur de charrois et… de la boulange.

"Le torchon et les objets brodés trouvent un sens : sac de farine, panière, pelle à pain, râble pour retirer la cendre ou pousser le bois…(...)."

 

31-61_4479-corbeille.jpg

 

31-61_4479-boulanger.jpg

"7e section des ouvriers et commis administration" indique que ce jeune boulanger a été incroporé au sein de l’élément d’appui chargé du ravitaillement alimentaire du 7e corps d’armée basé à Besançon.

 31-61_4479-7e-section.jpg

"Le torchon brodé des emblèmes laurés de la République est la fierté de l’ouvrier militaire à l’issue de son service en 1882 ou 1886, peut-être confectionné par une fiancée impatiente…"

31-61_4479-rec-red.jpg


Dégagé des obligations militaires en 1907, Irénée Gerriet ne fut pas l’un des soldats tués dans les combats de 1914-1918.

On perd ensuite sa trace jusqu'à la mention de son décès sur son acte de naissance : il s'est éteint à Besançon,  le 22 juin 1952, à plus de 90 ans !

"Là s’arrête pour l’heure la quête d’identité d’Irénée ; mais il suffit de pister le nom des propriétaires et locataires de la cave de l’immeuble où fut trouvé le mystérieux torchon, et de compléter les recherches aux Archives du Doubs et de Besançon à partir de l’acte de décès. Avis aux amateurs !"

 

Affaire à suivre... ! 

 

Repost 0
Published by marlie - dans CONCOURS d'IDEES
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 05:41

Un très bel article paru il y a quelques temps sur le blog DMC pour présenter une exposition DMC au Japon : fantastique !

 

Présentée dans un grand magasin d'Osaka du 8 au 10 avril dernier, elle est l'exposition que tout le monede attend en France et au-delà pour découvrir ou redécouvrir la passionnante histoire de DMC.

 

DMC-expose-au-Japon-vue-panoramique3-1024x232.jpg

 

Hommage à Thérèse de Dillmont, présentation des fameux cadres noirs contenant les broderies ramenées du monde entier par les représentants de fils à broder avant d'être retravaillés et publiés dans la Bible qu'est L'Encyclopédie des ouvrages de Dames...

DMC-expose-au-Japon-histoire-cadres-noirs.jpg

 

 

Tout y est, y  compris un regard contemporains sur ces archives qui inspirent aujourd'hui de nombreux créateurs. Fabienne Bassang se penche aussi sur cette histoire qu'elle vivifie avec talent.

 

flier-of-Hankyu-department-store-expo-DMC-japon-321x450.jpg

 

 

Repost 0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 11:35

Affiche_2013_-Vide_Armoires-red-copie-1.jpg

 

Il y a deux ans, Clo et Katherin avaient organisé un vide-armoires de brodeuses à La Chaux-sur-Cossonay (Suisse). Ce fut un grand succès.

 

Elles proposent une nouvelle édition le samedi 7 septembre.

Toujours à la Grange Dufour et toujours dans le cadre du marché artisanal !

 

Contact : vide-armoires@bluewin.ch

Repost 0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 15:57

Brodé en 1867 par Artémise Chevassus, ce marquoir superbe mais taché a été l'un des clous de l'exposition présentée dans l'ancienne école de Gigny pendant l'été 2012.

 

DSC07205 recred

 

 

Artémise (Marie Altémie pour l'état-civil) est née le 10 juin 1851 à Vescles dans le Sud du Jura.  Elle avait deux frères, nés en 1848 et 1849.

Elle avait donc 16 ans  le 9 mars 1867,  date qu’elle a brodée sur son marquoir. La pauvre n'a pas vécu bien longtemps après, puisque les registres indiquent son décès le 13 octobre 1869, à l'âge de 18 ans.

Son marquoir est très riche : 7 alphabets, des oiseaux aux couleurs délicates. En bas, la croix est entourée de paniers de fleurs et de boutons de roses au-dessus d’un petit chien stylisé. La bordure est très travaillée.

 

Marie-Jeanne et, surtout, Marie-Christine ont transcrit la grille de cette petite merveille.

Et là, surprise : le dos de la broderie a conservé ses magnifiques couleurs, très vives !

 

Voici le bouquet, recto et verso (à droite).

P8090448rec red  Artemise-Chevassus-verso-001-red.jpg

 

 Et le perroquet, recto et verso.

 

P8090464rec red   Artemise-Chevaussu-oiseau-verso-001-red.jpg

 

Voici un détail de la transcription de la grille :

Artemis-detail-grille-rec.jpg

 

 

L'original et la grille transcrite seront exposés dans l'ancienne école de Gigny du 13 juillet au 18 août avec beaucoup d'autres merveilles brodées ou en dentelle illustrant les couleurs et les lumières. On parlera aussi de l'histoire de l'abbaye de Gigny, on découvrira des détails du village, on exposera les nouvelles bannières brodées pour Baume-les-Messieurs par un collectif de brodeuses, on apprendra la dentelle avec les Dentellières de Cluny...

Les vitraux de la Petite Montagne n'auront plus de secrets pour nous, pas plus que les vêtements liturgiques brodés... !

On découvrira aussi l'étonnant travail de Christelle Fillod sur la lumière dans l'église de Gigny, on pratiquera le relevé de dalle funéraire avec Agnan Kroichivili, on se cultivera avec les conférences et les concerts du festival Bouche à oreille : quel programme !

 

Plus d'informations ici. 

Repost 0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 18:16

Mirelha nous le signale à la veille des vacances : Marie Rouanet et Yves Rouquette, son compagnon de longue date, s'exposent à Béziers.

 

maria4.JPG

Un beau portrait de Marie Rouanet emprunté à Mirelha .

 

 

Cette exposition très personnelle et passionnante, associe des broderies de Marie-Thérèse Saint-Aubin dont les dessins  sont accompagnés parfois de textes de Marie Rouanet dont la voix est si belle, dont la voix est si prenante.

 


Marie a écrit ceci à propos de Marie-Thérèse :
Elle brode … au point de croix
Elle écrit sur de belles toiles… au point de croix
Elle propose des ouvrages pour que des amateurs puissent aussi broder … au point de croix
Elle m’a donné le plaisir de voir mes textes sur des tableautins – quelle lente écriture – au point de croix…
……….. Allez lire la suite à Béziers

 

Merci Mirelha ! 

Repost 0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 18:13

Ce 28 juin, nous fêtons Irénée.

 

Qui était-il ?

 

Irénée fut le deuxième évêque de Lyon entre 177 et 202.

 

Né à Smyrne vers 120-130, de parents grecs et chrétiens, il arriva en Gaule vers 157. Prêtre, il oeuvra aux côtés de Pothin, premier évêque de Lyon. A la mort de Pothin, persécuté sous Marc-Aurèle , Irénée lui succéda. Il consacra sa vie épiscopale à l'instruction des peuples et à la lutte contre les hérésies. Son action missionnaire conduisit à la fondation de de nombreux diocèses : Besançon, Valence...

Vénéré comme saint, il est fêté le 28 juin dans l'Église catholique et le 23 août dans l'Église orthodoxe.


Ses reliques sont conservées depuis le Ve siècle dans l'église Saint-Irénée.

Son prénom signifie "paix" .

 

 irenee.jpg

 

 

 

Un petit clin d'oeil à Irénée Gerriet dont le torchon brodé a donné le prétexte au concours d'idées pour le prochain salon de Nans sous Sainte-Anne les 3 et 4 mai 2014.

Repost 0
Published by marlie - dans CONCOURS d'IDEES
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 15:59

 

C'est à Colette, qui a passé son enfance à Baume-les-Messieurs, qu'il est revenu de broder le retable conservé dans l'église abbatiale.

 

 

retable-Baume-Colette-C-001red-copie-1.jpg

 

Colette avait déjà brodé l'abbaye de Baume-les-Messieurs dans sa reculée. Un paysage familier à la petite fille qu'elle fut dans ce cadre grandiose. Elle a suggéré les falaises, les vignes et les prés d'autrefois.

 

Baume Champomier

 

Abbaye de Baume-S RoyLebreton AVRIL 09 003

 

Merci, Sylvie, pour cette belle photo de l'abbaye de Baume-les-Messieurs. 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Marlie
  • Le blog de Marlie
  • : Découvrir d'insolites arts du fil, marier patrimoine et point compté, se faire plaisir et faire plaisir... Bannières brodées, concours d'idées, coups de coeur ...
  • Contact

Recherche