Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 18:45
    
La bannière brodée pour le site clunisien italien de Carpignano Sesia est la 41e brodée pour un site clunisien.
 
7 autres ont été brodées pour des sites qui ne sont pas clunisiens, comme Rougemont-le-Château.
 
5 oriflammes ont été brodées pour des sites clunisiens, comme Ruffey-sur-Seille ou Carpignano Sesia.
 
6 oriflammes l'ont été pour des sites non clunisiens, comme Kutzenhausen
 
Et l'aventure continue : à Souvigny , à Arcenant (bientôt des nouvelles) et à Bassins en Suisse... !!!
 
Merci à chacun et chacune de ceux qui font vivre ce projet :  hier, aujourd'hui et demain. 
 
bannieres-et-oriflammes-Gigny-2010-MCCP1040625-1-red.jpg
 

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 11:35

A une vingtaine de kilomètres de Paris, Longpont-sur-Orge, dans le département de l'Essonne, fête ce week-end les 100 ans de l'érection de son église Notre Dame de Bonne Garde en basilique par le pape Pie X.

Les bannières seront dans la basilique jusqu'au 9 octobre ! 

 

P9100880-red.jpg

 P9100852 rec red

 

C'est  un magnifique monument !  

Le portail est particulièrement soigné. Il regorge de détails sculptés.

P9100881-red.jpg

P9100847-red.jpg  P9100886-rec-red.jpg

Longpont est un lieu de pélerinage très ancien, situé sur les chemins de Compostelle. C'est aussi un site clunisien. En effet Cluny y envoya une vingtaine de moines pour faire vivre le prieuré Notre-Dame dont l'église prieurale a été édifiée aux XI-XIIe siècles. Son reliquaire est le deuxième en France, après celui de Toulouse, et premier par le nombre de ses reliques. 

La structure urbaine autour de la basilique rappelle le rôle des moines clunisiens dans la société médiévale : grange aux dîmes, ferme du prieuré et même le hameau, construit autour de l’ensemble prieural, avec ses rues étroites convergeant vers la basilique.

 P9100874-rec-red.jpg

Les bannières sont de la fête pour les célébrations du centenaire de la basilique. A l'invitation de la municipalité, qu'elles remercient de son accueil, elles voisinent avec la bannière brodée par l'association Lin Croix en Soie qui a fait un très beau travail !

P9100872 rec red

On y reconnaît l'église grillée par Marie-Christine, la rosace située au-dessus du portail grillée par Christiane. Ces deux grilles et bien d'autres qui ont été utilisées pour cette bannière figurent dans le livre Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... . 

Il y a aussi de nouvelles grilles : châsse-reliquaire, Vierge de Bonne Garde et voûte étoilée du choeur, mises au point spécialement pour Longpont par Marie-Jeanne.

 

Bonn anniversaire à la basilique de Longpont !

Les bannières seront dans la basilique jusqu'au 9 octobre ! 

Partager cet article
Repost0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 05:03

Dimanche était le dernier jour de l'exposition  Couleurs et lumières. Gigny du Moyen Age à nos jours !

 

Au final, plus de 1450 personnes sont venues la visiter, participer aux visites et ateliers organisés à cette occasion. Encore plus de visiteurs donc que l'année dernière !

Gigny 2013 s'achève ! Vive Gigny 2014 !!

 

L'avant-dernier jour de l'exposition été marqué par le passage des Voies du sel, l'atelier dentelle de Cluny animé avec brio par les Dentellières de Cluny et la conférence de Sylvie Roy-Lebreton sur "Ce que Gigny doit à son prieur commendataire, le cardinal della Rovere (pape Jules II)".

 

Un feu d'artifice dont voici quelques images....

 

P8170769-red.jpg

 

 

Près de 750 personnes ont participé cette année aux Voie du sel, à pied, en VTT ou à cheval ! Une balade magnifique dans des paysages à couper le souffle !

 

Des randonneurs ont profité de leur passage à Gigny pour visiter l'exposition. En effet le repas de midi était installé sur la place du village !

 

P8170777-rec-red.jpg

 

P8170781-rec-red.jpg

 

Le deuxième atelier découverte de la dentelle de Cluny, animé par les Dentellières de Cluny,  a attiré beaucoup de participantes, notamment plusieurs adolescentes très attentives. Une soeur de l'école privée de Cressia n'a pas résisté au plaisir de montrer comment elle travaillait !

Un atelier comme un fil tendu entre Gigny et Cluny, la modeste abbaye mère et Cluny, l'abbaye fille qui fut si importante au Moyen Age.

 

Comme l'atelier dentelle, Agnan Kroichvili a su capter l'intérêt des visiteurs le 3 août avec un atelier "relevé de dalle funéraire" : pas triste du tout et si beau ! Chaque participante est reparti avec sa réalisation !

 

P8030507-red.jpg

 

La conférence donnée par l'historienne Sylvie Roy-Lebreton a intéressé un auditoire très attentif. Elle a montré comment un ambitieux prieur italien a pu laisser sa marque à Gigny avant de commander les décors de la chapelle Sixtine à Michel-Ange ! Une découverte pour beaucoup ! Sylvie a su restituer le contexte : cette période de la Renaissance dont il reste si peu de choses à Gigny.

Comme un clin d'oeil aux vitraux Renaissance de Saint-Julien sur Suran présentés le 20 juillet par le père Armand Athias devant un public nombreux et très intéressé.

 P7200403-rec-red.jpg

La conférence de Sylvie a fait aussi suite à celle proposée le 3 août par Patricia Guyard, directrice des Archives départementales du Jura, qui a présenté l'apport des archives conservées dans cette institution à la connaissance du passé de Gigny : un grand moment devant une salle comble !

 

Sylvie est une compagne de route attentive des projets clunisiens dans le Jura. Outre ses recherches historiques, elle a, entre autres, participé activement à la réalisation du livre  Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... dont elle a rédigé les notices historiques. Elle a aussi brodé pour les bannières : un prieur, le roi Alphonse VI, des rosaces multicolores, une clé de voûte de de l'abbatiale de Baume-les-Messieurs, les armoiries d'Amé de Chalon ("grillée"s à sa demande !) et bien d'autres !

Elle fait aussi partie des nombreuses couturières qui ont assemblé les rosaces en bannières : merci Sylvie !

 

 

 archigraph.IMG 2601-at

Merci à Alain pour ce beau portrait. 

 

P7060502-rec-red.jpg

 

Le monogramme d'Amé de Chalon, abbé de Baume-les-Messieurs.

Sur une idée de Sylvie, grille mise au point par  Marie-Jeanne et brodée par Sylvie

 

N'oublions pas les nombreuses broderies prêtées par les habitants de la Petite Montagne, les chasubles et chapes mises à disposition par l'association de La Madeleine à Besançon et Vaux-sur Poligny.

 DSC09994red rec  DSCN0468 red

Enfin, l'installation photographique de Christelle Fillod qui a visité de nuit l'abbatiale  de Gigny en de longues poses, capté la lumlière au bout de ses doigts et restitué en cire les volumes de la lumière éclairant la nef et le choeur de l'église de Gigny : une approche originale et très sensible qui n'a pas laissé le public ... insensible !

 

 

 P8030522-rec-red.jpg

C-Fillod-nightlight-gigny-red.jpg

 Le regard de Christelle Fillod. 

 

Gigny a fermé ses portes jusqu'à l'année prochaine.

N'oublions pas Baume-les-Messieurs, qui fut aussi mère de Cluny. Ni d'autres sites, clunisiens ou non, qui n'attendent que notre venue. Encore de belles  visites dans le Jura ! 

Partager cet article
Repost0
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 03:12

En Italie, dans le Piémont, la petite ville de Carpignano Sesia est fière de son histoire clunisienne.

 

Carpignano Sesia, construit à l'époque romane, connaît un développement important au Moyen Âge. Le centre historique, nommé "Castello", est construit sur  l'ancien "castrum" romain.

Inspiré par les bannières et oriflammes brodées en France, un groupe de brodeuses de l'Association des Amis de San Pietro de Carpignagno, Associazone Amici del San Pietro di Carpignagno, a déjà brodé une oriflamme sur le modèle créé par Agnan Kroichvili.

Bravo à Daniela Bonassi, Mariarosa Fagnoni, Gianna Gozzi, Giovanna Nulchis, Rosy Mariotti, Roberta Mossetti, Donatella Pescio, Rosa Pescio, Isabella Varese, Elisa Veronese.

 images-8-6048---Copia-red.jpg

Photo transmise par les  Amici del San Pietro di Carpignano Sesia.

Michel a eu la délicate attention de m'envoyer des photographies de cette réalisation italienne. On peut y admirer les remarquables fresques de l'église San Pietro in Castello. Regardez plutôt !

 

CL-M.-Gaudard-2013SAM_1603--1-red.jpg

Et pour être sur de  respecter l'esprit des Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... Franco et sa famille sont venus à Gigny !

 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 04:58

Yvonne  a participé activement à la réalisation de nos premières  Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... . Celles-ci rappellent que c'est de deux petits abbayes du Jura, Gigny et Baume-les-Messieurs, que sont partis les moines fondateurs de Cluny, guidés par leur abbé Bernon.

Un élan créatif est donc né du Jura pour fêter le 1100e anniversaire de la fondation de la prestigieuse abbaye qui rayonna sur l'Europe : 400 femmes de France, Suisse et Allemagne y ont participé.

 

Pour celles qui souhaiteraient en savoir plus, on ne peut que recommander le beau livre édité dans la foulée du projet. Il regorge de grilles et d'explications : une balade entre histoire, patrimoine et broderie !

 

Couverture-Bannieres

 

Dès le début, Yvonne a été emballée par ce projet qu'elle accompagne fidèlement en brodant pour toute nouvelle bannière qui se réalise ici ou ,  - car l'aventure continue ! -.

Elle a organisé la réalisation d'une bannière à Bouchemaine pour accueillir les bannières jurassiennes en 2012.

 

Et maintenant, grâce aux amitiés brodeuses,  c'est à Plouha qu'un nouveau projet se met en route : une exposition pour cet été. Et de jolies réalisations qui font découvrir à nos rosaces clunisiennes un monde qui n'était pas le leur : les Côtes d'Armor, hier et aujourd'hui. Si l'on s'éloigne du projet initial, la créativité s'exprime sous de nouvelles formes.

 

Les Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... viendront à la rencontre de ces nouvelles nées aux senteurs d'embrun et de soleil sur la plage !

 

 brodeuse-Annick.JPG

 

Merci Sylvie  pour la photo !  

Le blog Les aventures de Momole permet de suivre l'avancement des travaux !

 

L'exposition aura lieu du 5 au 24 août 2013, dans la salle de la petite Hermine à Plouha (22580)

Ouverture tous les jours de 14h30 à 18h30.

Entrée gratuite 

 

Pour en savoir plus sur les réalisations des brodeuses bretonnes : clic ici !

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 19:39

PA260504rec red 

 

In Kutzenhausen waren 26 überraschende gestickte Fahnen und 2 Oriflammen zu sehen, wie gesagt bei Werkstatt für historische Stickmuster.

3 Oriflammen nur für Kutzenhausen gestickt waren auch zu sehen.


Diese Initiative einer Gruppe von 400 Stickerinnen und Näherinnen aus Franckreich, Schweiz und Deustchland ist eine Erinnerung an die Zeit, in der Jura im Cluny Geschichte eine besondere Rolle gespielt hat. Zu dieser Zeit hat die cluniazensische Idee Europa geprägt.

 

Die Fahnen werden gestickt, um die Gründung Clunys durch 12 Mönche und ihren Abt Berno aus dem Jura zu feiern. Sechs Mönchen haben 909 oder 910 die Abtei in Gigny-sur-Suran verlassen, und weitere sechs aus Baume-les-Messieurs des heutigen Departements Jura.

 

 

images-suite-2 3300red mjl

 Gigny-sur-Suran heute. Dank Marie-Jeanne  !

 

 Abbaye de Baume-S RoyLebreton AVRIL 09 003

 Baume-les-Messieurs heute. Dank Sylvie  !

SAM 0211red 

Cluny heute. Dank Chantal !

 

 

Es gibt zwei verschiedene Typen von Fahnen :

 

Zwei Serien von 13 Fahnen (eine für Gigny und eine für Baume. Jede wird die 12 Mönche und Berno symbolisieren). Waagerecht werden sie aus 4 quadratischen Stücken bestehen, und senkrecht aus 10. Die Stücke werden aneinandergenäht, wie  die Fliesen  eines mittelaltlerlichen Pflasters. Die Farbe, die die Fahnen umranden wird, wird eine der zehn Farben sein, die Cluny und die « Fédération européenne des sites clunisiens »  gewählt haben, die als Symbol für die 10 verschiedenen Regionen Europas geöffnet sind, die von Cluny im Mittelalter beeinflusst wurden. Eine Fahne symbolisiert Berno.

Die Motive : Die Namen der zirka 150 Standorte aus Frankreich, Spanien, Schweiz, Italien, Osterreich, Schotland und Gross Britannien, die alle Mitglieder der  « Fédération européenne des sites clunisiens » sind, Darstellung der Gebäude und Details (Skulpturen, Gemälde, usw), Bilder des alltäglichen Lebens im Mittelalter, Details aus mittelalterlichen Buchmalereien,und zeitgenössische Kreationen. Die Stickereien werden auf die verschiedene Fahnen aufgeteilt werden.

Die Vorlagen werden hauptsächlich von Marie-Jeanne Lambert aus Lons-le-Saunier, Marie-Christine Caillon aus Gigny (Jura auch) und Christiane Vo-Ha von Alenya aus Pyrénées Orientales entworfen. Einige Stickerinnen haben Vorlagen (und Zeichnungen) eingereicht (Sophie Lhomme, Monique Valois, Hélène Lacroix, Elisabeth Roy-Brigaud).

Die Vorlagen werden mit zwei Fäden DMC-Mouliné gestickt, auf einem Aida-Leinenstoff  von Zweigart, 7 Stiche/cm (mit der Unterstürzung des Geschäfts « Point à point » aus Lons-le-Saunier).

 

Zwei Oriflammen aus 13 Stücken (wie die 12 Mönche und Berno). Die goldenen Schlüssel auf dem roten Hintergrund sind je nach Stück an einer anderen Stelle.Diese beiden Fahnen von mehr als 3.25 Metern Länge werden mit zwei FädenDMC-Mouline auf einem ungebleichten  Aida-Stoff, 7  Stiche/cm gestickt. Die Vorlage wurde freiwillig von Agnan Kroichvili geschafft entworfen, einem Künstler georgischer Herkunft. Dieser Vorschlag wurde auf den Wunsch der Personen gemacht, die Schwierigkeiten hatten, auf dem Aida-Leinenstoff 7 Stiche/cm zu sticken. 

 

 Couverture-Bannieres

Das Buch Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... kann man auch bezahlen !

 

   Dank Mathilde für diese Uberstzung.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 19:24

Jackie, qui a organisé la réalisation d'une bannière pour Semur-en-Auxois, donne des détails sur les motifs qui composent cette bannière bourguignonne inspirée des Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny....

 

Semur est située en Bourgogne, d’où la représentation du raisin et de l’escargot ainsi que de la lettre »B ».

La ville a un passé militaire symbolisé par les tours. La tour de l’Orle d’or, une autre tour portant un blason bleu et or représentent les armes de la ville dont les couleurs ont été reprises pour écrire « Semur » en diagonale.

Le pont Pinard permettait de traverser l’Armançon et de pénétrer dans la ville qui le domine en arrière-plan.

Les diverses lettrines, bien décorées, rappellent les villes jumelles dont l’une, Höhr Grenhausen, ville de potiers, est aussi symbolisée par les trois pots.

Pour la période médiévale, nous trouvons une charmante maison à colombages : abritant un commerce, elle est située place Notre-Dame.

C’est dans la Collégiale Notre-Dame, toute proche, dans deux chapelles différentes, que se trouvent les deux vitraux. Ils datent de la fin du XIVème siècle et ont la particularité de représenter des sujets exclusivement profanes. L’un évoque le travail du drapier et l’autre le travail du boucher, prêt à tuer un bœuf. Sa hache est à l’envers car il va d’abord assommer le bœuf avant de le tuer.

Ces vitraux avaient inspiré des grilles comme celle-ci à Christiane :

Semur-en-Auxois-Drapier-CVH_1.jpg 

2012 est la date de réalisation de ce travail collectif. Elle est illustrée par l'oiseau grappilleur de Saint-Romain. Le voyez-vous sur la photo ci-dessous ?

Enfin vient la devise de la ville : « Les citoïens de Semur se plaisent fort en l’acointance des Estrangers », peinte à l’intérieur de la porte Sauvigny.

 

Les éléments de cette bannière ont été réalisés par les brodeuses de l’association « Festival des petits points » et assemblés par les couturières du club de patchwork.

 

Voici quelques détails de cette nouvelle bannière en cours de réalisation !

images-suite-6-2029red.jpg

 

 Merci à Jackie pour cette photographie qui donne envie de voir cette bannière finie !

Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 08:32

 

Pour garder le contact et nous retrouver dans une atmosphère bon enfant comme en 2010 et 2011, une nouvelle journée "spécial Brodeuses" est proposée le samedi 28 juillet.  

Elle permettra de découvrir les développements diversifiés d'un étonnant projet collectif né en 2009.

Une petite présentation illustrée du projet Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... et des projets nouveaux qu'il a suscités sera donnée par Marie-Jeanne dans l'après-midi à Gigny.  Ce sera l'occasion de discuter de nouveaux projets proposés ici et là.

 

Voici le programme :

 

10h : rendez-vous au prieuré Saint-Christophe à Ruffey-sur-Seille (près de Bletterans) à l'invitation de Mireille et Jean-Paul, ses propriétaires, brodeurs passionnés !

Nous découvrirons les lieux, leur histoire et les magnifiques peintures murales qui ont inspiré de belles grilles à Christiane.

DSC1226

 

Nous retrouverons aussi les 26 bannières brodées en 2009-2010 et leur petite soeur, la bannière de Ruffey-sur-Seille.

 

12h15 : départ pour Gigny-sur-Suran, à 41 km de Ruffey-sur-Seille.

13h : arrivée à Gigny et rencontre avec les Dentellières de Cluny autour d'un buffet (13 € par personne).


Découverte de l'exposition "La lettre et l'image du Moyen Age à nos jours : regards croisés"

 

Nous y découvrirons :

- la bannière de Gigny,

- les oriflammes de Ruffey-sur-Seille,

 - des abécédaires et marquettes brodés au 19e siècle en Petite Montagne : de très jolies surprises !

- du linge ancien brodé, les étonnantes toiles d'Agnan Kroichvili avec les inscriptions médiévales...

- et les Dentellières de Cluny qui nous proposeront de découvrir leur art avec un atelier-démonstration !

 

 

 

Et bien sûr un petit tour dans l'église, dont les vitraux ont inspiré de belles grilles à Marie-Christine, et dans le village.

 

Vitrail haut Gigny MCC

 

 

 A bientôt ?

 Pour s'inscrire,il suffit de laisser un petit commentaire ou de charger la fiche d'inscription.

  

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 18:38

Plusieurs des motifs créés pour les bannières se prêtent bien à des déclinaisons sur des supports très variés.

 

Ici deux coussinets, brodés recto-verso.

 

PC120114red.jpg

 

PC120113red.jpg

 

Tiens, cela donnerait une idée pour décorer les sapins de Noël !

 

Merci à Marie-Jeanne pour les photographies. 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 12:28

Le soleil était au rendez-vous pour la journée de rencontre des brodeuses.

 

Une cinquantaine de brodeuses, voire de brodeurs et conjoints, dont une vingtaine de Suisses, y ont participé sur l'ensemble de la journée.

 

Voici quelques photographies.

Nous avons vu, ensemble pour la première fois, les 26 bannières brodées en 2009-2010 et les nouvelles bannières de   Romainmôtier (finie!) et Bursins (en cours de broderie) et celles, finies, de Ruffey-sur-Seille et  Vaux-sur-Poligny.

 

Gigny 090711 FS red 2

 

L'ancienne école de Gigny accueille cette année les bannières qui étaient à Baume-les-Messieurs en 2010 (et vice-versa !)

 

Gigny-090711-FS-red3.jpg

 

La bannière de Romainmôtier se fait une place dans l'église de Gigny, elle-même brodée sur une de ses rosaces.

 

gigny-090711-mjl--41-red.jpg 

 

La bannière de Bursins avance à toute aiguille :

 

gigny-090711-mjl--35-red.jpg  gigny-090711-mjl--31-red.jpg

Ruffey-090711-FS-red-3-jpg gigny-090711-mjl--25--red-copie-1.jpg

 

Les petits bonshommes d'Agnan  Kroichvili vont donner des idées aux brodeuses !

 

images-suite-2-0131.JPG

 

Comme les visages d'un autre temps photographiés par Martin Becka...

 

Gigny 090711 FS red 7

 

ou les parchemins imagiers, idée d'Aude et réalisation d'Alain Tournier   ...

 

Gigny-090711-FS-red-9.jpg

 

 

 

Après un pique-nique sur la place de l'église de Gigny (merci Claude !), voici Baume-les-Messieurs  !

 

 Baume-090711-FS-red-1-copie-1.jpg   baume-090711-mjl--56-red-copie-1.jpg

 

Baume 090711 FS red 2

 

Baume-090711-FS-red-3.jpg  Baume-090711-FS-red-4.jpg

 

La journée se termine à Ruffey avec le très chaleureux accueil de Mireille et Jean-Paul, sous le regard des griffons brodés sur la bannière de Ruffey-sur-Seille...

 

Ruffey 090711 FS red 1  Ruffey 090711 FS red

 

 Ruffey 090711 FS red. jpg      Vaux FS 1 red

 

tandis que Micheline explique la bannière de Vaux-sur-Poligny, prieuré qui dut une partie de sa fortune à ses moulins.

 

Il est déjà temps de se quitter !

Rendez-vous l'année prochaine début juillet pour la suite ?

 

Merci à Marie-Jeanne et François pour les photos !  

 

 

 

.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Marlie
  • : Découvrir d'insolites arts du fil, marier patrimoine et point compté, se faire plaisir et faire plaisir... Bannières brodées, concours d'idées, coups de coeur ...
  • Contact

Recherche

Les Pages