Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 21:03

Rencontrées à Cluny en septembre dernier, Kate et Helen sont les animatrices passionnées du prieuré de Lewes.

Là, elles ont mis au point de multiples façons de faire comprendre la vie dans une abbaye,à tous publics. La vie dans une abbaye, même dans ses facettes les plus secrètes !!

Tiens, les cabinets d'aisance du monastère...

Tiens, les cabinets d'aisance du monastère...

... comme chez les Romains ! Icià Saint-Romain en Gal.

... comme chez les Romains ! Icià Saint-Romain en Gal.

L'idée des bannières  les a emballées et, ça y est... une nouvelle bannière va naître en Angleterre !

C'est Guillaume le Conquérant, lui qui a introduit les Clunisiens en Angleterre, qui serait content !! Plusieurs grilles créés pour les bannières sont directement inspirées de la Tapisserie de Bayeux, brodée à l'initiative de la reine Mathilde, épouse de Guillaume.

 

Plus d'indormations sur la bataille de Hastings en 1066.

 

 

D'après la Tapisserie de Bayeux, une grille de Christiane représente les troupes normandes partant vers l'Angleterre en 1066.

D'après la Tapisserie de Bayeux, une grille de Christiane représente les troupes normandes partant vers l'Angleterre en 1066.

L'article ci-dessous, reçu d'Helen et Kate, annonce le lancement de la première bannière "so british" ...

Je n'imaginais pas en lançant en 2009 l'idée de broder des bannières pour Gigny, Baume, Cluny... et leur descendance quelle belle aventure on allait vivre !

Affaire à suivre.

La première bannière en Angleterre : c'est parti !
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 07:56

La bannière de Lay Dampvauthier, en utilisant des grilles déjà créées pour d'autres bannières mais aussi des grilles créées spécialement, évoquera la montagne, le bord du lac et le climat rude de cette partie de la Franche-Comté.

Les bâtiments du domaine ecclésiastique : église, maison prieurale, école-fromagerie y seront représentés. Le prieuré dépendait de Romainmôtier, tout comme Vaux et Chantegrue et Bannans, chacun de ces lieux aura donc une place sur la bannière.

La vie médiévale sera illustrée par des adaptations de belles miniatures extraites d'un livre d'heures provenant des Flandres, daté des environs de 1500 et conservé à la bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel.

Richement illustré par des miniatures en pleine page, des bordures et des initiales, en écriture cursive (bâtarde), ce livre d'heures présente, entre autres, des motifs naturalistes, des fleurs et des insectes.

Martine s'en est inspirée pour établir des grilles qui enrichissent et complètent le catalogue existant, qui s'enrichit au fil de la réalisation de nouvelles bannières.

Détail : le bûcheron au travail (feuillet 4 recto du livre d'heures) illustrant le mois de février (http://www.e-codices.unifr.ch/fr/bpun/A0028/4r/0/Sequence-209)

Détail : le bûcheron au travail (feuillet 4 recto du livre d'heures) illustrant le mois de février (http://www.e-codices.unifr.ch/fr/bpun/A0028/4r/0/Sequence-209)

Les bâtiments du domaine ecclésiastique : église, maison prieurale, école-fromagerie y seront représentés. Le prieuré dépendait de Romainmôtier, tout comme Vaux et Chantegrue et Bannans, chacun de ces lieux aura donc une place sur la bannière.

Véronique participe à la réalisation de la bannière de Saint-Point-Lac.

Bien entendu, Marie-Jeanne est toujours là pour accompagner la réalisation de cette nouvelle bannière.

Le nécessaire pour broder le bûcheron. A suivre...

Le nécessaire pour broder le bûcheron. A suivre...

Le projet sera présenté pour les journées du Patrimoine à la bibliothèque de Saint-Point Lac.

 

Plus d'informations :
Tél. : 03 81 69 62 25 / 06 13 30 40 34
Courriel : patrimoinesaintpoint@gmail.com
 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 10:42

La bannière du prieuré de Lay Dampvauthier est en cours de broderie !

Présentation du projet à l'occasion des Journées du Patrimoine à la bibliothèque de Saint-Point Lac (Doubs). On peut prolonger la visite à l'église qui présentera une exposition historique.

 Journées du Patrimoine : les bannières s'exposent à Saint-Point Lac

Des fiches permettront de visualiser les sujets en cours de réalisation ! Exemple avec la maison du prieur : histoire et arts du fil se marient.

 Journées du Patrimoine : les bannières s'exposent à Saint-Point Lac
 Journées du Patrimoine : les bannières s'exposent à Saint-Point Lac
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 07:51

L’aventure des bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... ou d'autres lieux de France, Suisse et Italie continue…

Martine, membre très actif des Amis de l'église de Saint-Point-Lac et du Patrimoine, a proposé de broder une bannière pour le prieuré de Lay-Dampvauthier, à Saint-Point Lac dans le Doubs. L'affaire est très avancée !

Martine nous en dit plus.

.

Un peu d'histoire

A 860 m d’altitude, ce village de 200 habitants (les "Saint-Pontus") est situé sur la rive gauche du lac auquel il a donné son nom.

La communauté s’est développée au début du XIIIe siècle dans le "baroichage" (la paroisse) de Pontarlier, autour d’un prieuré de l’ordre de Cluny dépendant de l’abbaye de Romainmôtier. Le lac s’appelait alors Lay Dampvauthier (lac de saint Vauthier), comme le prieuré et les communautés établies autour du lac, du nom d’un ermite qui aurait vécu en ce lieu.

Les moines quittent le prieuré vers 1454. L’église change de nom. Les habitants choisissent Saint Point comme protecteur, du nom de reliques qui leur avaient été remises : un poing dans une châsse en argent.

 

Entre lac et montagne...

Entre lac et montagne...

Le village et le lac changent à leur tour de nom au début du XVIIe siècle.

En 1614, Saint Point compte 185 habitants environ, 135 h en 1790 . Pendant la Révolution il devient pour peu de temps Port-du-Lac puis Saint Point-Lac il y a une soixantaine d’années

Pendant toute son histoire, il vit de l’élevage, vaches et chevaux, tout en gardant une activité céréalière : orge, avoine et un peu de blé. Une fruitière pour la fabrication du fromage existe avant 1650. Le lac, très poissonneux, fournit une importante ressource, exploitée par des pêcheurs professionnels. L’activité forestière est importante.

Au XVIIIe siècle des artisans s’établissent : cordonniers tanneurs, menuisiers, forgerons et surtout horlogers.

L'église de Saint-Point-Lac (source : Fondation du Patrimoine/DR)

L'église de Saint-Point-Lac (source : Fondation du Patrimoine/DR)

L’église du prieuré a conservé sa nef du début du XIIIesiècle. Le chœur a été reconstruit après l’incendie de 1504. Les 3 travées sont couvertes d’une voûte sur branches d’ogives, montées sur des culots, et convergeant vers des clefs d’une exécution remarquable.

Celle de la première travée représente un lacs d’amour, allusion au mariage avec Louis d’Orléans de Jeanne, fille unique de Philippe de Hochberg seigneur de Joux et comte de Neuchâtel et de Marie de Savoie, fille du duc Amédée IX.

La clef de la seconde travée représente  et un personnage ailé en costume du début du XVIe, tenant un écu, entouré de feuilles et de grappes de raisin, évocation probable de Philippe de Hochberg, décédé en 1503.

Inscrite aux monuments historiques et site clunisien, l’église rappelle l’histoire du village et a fait l'objet d'une restauration extérieure soutenue par la Fondation du Patrimoine.

 

 

Une bannière brodée pour le prieuré de Lay Dampvauthier à Saint-Point-Lac (Doubs) # 1

La dynamique association des Amis de l'église de Saint-Point-Lac et du Patrimoine organise visites, expositions et concerts.

Elle a édité une passionnante plaquette pour l'exposition consacrée à l'histoire du prieuré et ses relations avec l'abbaye de Cluny et Romainmôtier organisée lors des Journées européennes du Patrimoine 2014.

 

Le projet sera  présenté pour les journées du patrimoine à Saint-Point Lac avec les rosaces déjà brodées ...et la bannière réalisée d'ici la fin de l'année !

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 18:40

La bannière d'Arcenant est bien avancée. Elle va nous réserver de jolies surprises.

Christiane s'est inspirée d'une belle lettrine figurant un rapace aux griffes allongées, à la langue très "agitée".

Voici la belle grille qu'elle en a tirée :

 

Oiseau-jaune-orange-CHV-complet-rec-red.jpg

 

Christiane a aussi réalisé une autre grille, toujours d'après une enluminure.

Merci Christiane !

 

 

 

Bannière d'Arcenant # 3 : lettrines

Des brodeuses d'Arcenant ont créé quelques grilles nouvelles que l'on découvrira lorsque cette bannière sera montée : tous les carrés sont maintenant brodés !

A suivre donc....

Partager cet article
Repost0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 07:19

Les rosaces utilisées pour réaliser les bannières se prêtent à de nombreux usages.

Le premier concours d'idées organisé pour le salon 2011 de Nans sous Sainte-Anne a montré toute l'inventivité des brodeuses pour utiliser les motifs et les rosaces.

 

Voici une interprétation : un coussinet à suspendre avec un joli pompon.

 

 

 

 

Bannières : jolis coussins à suspendre !

Voilà de quoi décorer le prochain sapin de Noël ou faire de jolis cadeaux ! Il n'est jamais trop tôt pour commencer ...

Partager cet article
Repost0
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 00:24

Les vignes qui entourent Ghemme produisent d'excellents vins. La bannière du village rend un hommage appuyé aux raisins des vignes qui entourent le village depuis l'Antiquité.

La bannière de Ghemme # 3 : hommage à la vigne

La famille Arlunno s'est fait le chantre des vins de sa région et de leur relation à l'histoire. On lui doit notamment une cuvée Abate di Cluny de grande qualité. Elle rappelle les relations de Ghemme avec les moines bourguignons de l'ordre clunisien qui s'implantèrent au Moyen Âge dans le Piémont et la vallée du Pô et y constituèrentdes domaines prospères. La cuvée Abate di Cluny est produite par l'azienda (domaine) de Cantalupe, dont le logo, une tête de loup, s'inscrit dans le G de Ghemme sur l'une des rosaces..

La bannière de Ghemme # 3 : hommage à la vigne
La bannière de Ghemme # 3 : hommage à la vigne

La bannière de Ghemme évoque le travail des vignerons des moines. Elle reprend quelques grilles proposées dans le livre Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... : vigneron et vendangeurs inspirés d'un psautier enluminé en Normandie vers 1180, tonnelier des Très riches heures du duc de Berry (XVe siècle).

D'autres grilles sur ce thème ont été brodées pour l'une des deux bannières offertes par les Dentellières de Cluny à la Ville de Cluny en 2012.

Sur la bannière de Ghemme, une surprise : une adaptation de la grille créée par une brodeuse française, Sylvie, pour les premières bannières, en 2009. Elle a brodé un bâtiment symbolisant l'abbaye et l'isolement des moines tandis que les vignes situées à l'avant de ce bâtiment matérialisent le travail des moines. La broderie de Sylvie se trouve page 59 dans le livre Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny... : On pourrait jouer au jeu des 7 erreurs ou, plus exactement, des 7 adaptations au terroir de Ghemme !! Le bâtiment prend ici des allures de domaine italien...

C'est d'ailleurs dans les caves de "Antichi Vigneti di Cantalupo" d'Alberto Arlunno, producteur d'une remarquable "Abate di Cluny", un vin excellent produit sur le terroir des vignobles des moines noirs... que la bannière de Ghemme est actuellement présentée. En attendant de participer aux manifestations à venir.

Transcription de la grille de Sylvie à l'Italie.

Transcription de la grille de Sylvie à l'Italie.

On trouve aussi sur la bannière de Ghemme l'oiseau de Saint-Romain qui a été interprété de diverses façons lors du premier concours d'idées de Nans sous Sainte-Anne en 2011. Emmanuelle avait ainsi réalisé une pochette d'inspiration médiévale qui avait été très remarquée.

La bannière de Ghemme # 3 : hommage à la vigne
Partager cet article
Repost0
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 12:32

Intéressée par les bannières (déjà brodées) en France et en Suisse, et par celle brodée en 2014 par un groupe de Carpignano Sesia, Franca s'est renseignée. Marie-Jeanne, initiatrice et coordinatrice des Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny..., qu'elle a rencontrée en septembre 2014 à Cluny, lui a raconté l'aventure des bannières, son caractère fédérateur et si amical, la joie aussi de valoriser un patrimoine auquel on tient... Et Franca s'est prise au jeu et a lancé le projet de Ghemme.

Elle a réuni une équipe :

- un "grilleur", Giuliano, a créé les grilles propres à Ghemme;

- un menuisier pour réaliser le support en bois de la bannière, Oreste;

- deux couturières : Franca et Diana ;

- et 14 brodeuses: Pinuccia, Graziella, Alda, Katia, Carla, Maria Batista, Sonia, Raffaella, Beatrice, Fiorenza, Rosy, Patrizia, Tiziana, Chiara et Marilena.

Les artisan(e)s de la bannière de Ghemme. Merci à Lorenzo Lucca pour la photographie.

Les artisan(e)s de la bannière de Ghemme. Merci à Lorenzo Lucca pour la photographie.

Le 21 mars 2015, la bannière de Ghemme participait, aux côtés de celle de Carpignano Sesia à la pose de la plaque marquant l'appartenance de Ghemme au réseau des sites clunisiens. Un record de rapidité !!

Les amis italiens ont nommée leur bannière Marie-Jeanne.

La bannière de Ghemme est celle de droite.

La bannière de Ghemme est celle de droite.

Merci aux amis de Ghemme qui ont pensé à transmettre ces photographies.

Merci aux amis de Ghemme qui ont pensé à transmettre ces photographies.

L'association Noi del Catsello di Ghemme, qui a porté le projet de bannière, a édité un très joli livret intitulé La "bannière brodée" del sito cluniacense di Ghemme. En 32 pages, il présente de façon détaillée le pourquoi et le comment de cette bannière. Chaque rosace est commentée et photographiée.Une double page accueille la photo des artisans et artisanes de cette réalisation... et aussi deux doubles pages pour montrer que l'envers de la broderie est aussi beau que l'endroit.

La bannière de Ghemme # 2

Maintenant Franca reconnaît que Marie-Jeanne avait raison : "une bannière seule, c'est triste... elle s'ennuie".

Une nouvelle bannière devrait bientôt rejoindre celle déjà brodée pour Ghemme....

La suite bientôt...

Partager cet article
Repost0
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 06:59

L'an dernier, Carpignano Sesia s'est doté d'une bannière. Un autre site clunisien du Piémont italien a présenté le 21 mars 2015 sa bannière brodée : c'est Ghemme.

La bannière de Ghemme # 1

Cette petite ville au fort passé médiéval, située dans les collines de la Novarèse, se veut la cité du vin, du miel, du bio mais aussi de la fantaisie. Le lieu a été fréquenté par l'Homme dès le Néolithique. Centre important à l'époque romaine, Ghemme devint un centre artisanal qui compta au Moyen Âge . Aujourd'hui cette région est fortement tournée vers l'agrotourisme. Son économie doit beaucoup au vin (fort bon) issu du cépage Nebbiolo.

Ce cépage noir tire son nom de l'italien nebbia qui désigne les brumes qui recouvrent les collines du Piémont. Le raisin a une couleur bleutée et grise caractéristique à la période des vendanges.

La bannière de Ghemme # 1

Le raisin figure dans les armoiries de Ghemme, commune de presque 4 000 habitants, située à une altitude de 242 m.

Voici comment les brodeuses de Ghemme l'ont interprété, sur une grille de Giuliano Sommi, sur la bannière inaugurée ce 21 mars.

Merci à Lorenzo Lucca pour la photographie.

Merci à Lorenzo Lucca pour la photographie.

La suite bientôt !

Partager cet article
Repost0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 06:00

Pour rappeler le chant du rossignol (le laostic) sur la bannière d'Arcenant, Marie-Jeanne a concocté une grille inspirée de l'ouvrage que J. Felix a consacré aux Oiseaux des pays d'Europe, paru chez Gründ en 1978.

 

oiseaux-des-pays-d-europe.jpg

 

Voici donc le rossignol :

  Rossignol-2-Grille-MJ-Lambert_1-rec.jpg

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Marlie
  • : Découvrir d'insolites arts du fil, marier patrimoine et point compté, se faire plaisir et faire plaisir... Bannières brodées, concours d'idées, coups de coeur ...
  • Contact

Recherche

Les Pages