Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 03:04

Le centenaire de la guerre de 1914-1918 suscite des manifestations commémoratives en tous genres.

 

Inattendue pour certains, la broderie s'est invitée...

Ainsi Emma présente sur le blog de DMC de belles broderies réalisées par des poilus pendant la guerre. Ces broderies s'inscrivent dans la tradition des tableaux sur carton perforé brodés autour de la photographie du soldat pour garder le souvenir de son service militaire, ou aussi des cartes à connotation patriotique brodées et parfois agrémentées de sujets en relief rapportés (drapeaux, allégorie de la victoire...).

Ces broderies s'inscrivent dans l'artisanat des tranchées. Remis en valeur par les commémorations de la Grande Guerre, il révèle toute l'ingéniosité des soldats qui devaient parfois aussi "tuer le temps" et se raccrocher à des activités manuelles créatrices pour oublier leur quotidien. Le Musée de l'artisanat des tranchées de Sivignon, en Saône-et-Loire, à deux pas de Charolles, rappelle cet aspect méconnu de la vie des acteurs du premier conflit mondial.

A découvrir !

 

 

Souvenir-de-captivite-Locronan-Broderie-450x345.jpg

 

Au Musée du tissage de Locronan, un des plus beaux villages de France, en Bretagne ...

Brodé par un soldat pendant sa captivité, ce tableau combine des oiseaux porteurs de rameaux d'olivier, signe de paix, des roses  aux coloris vifs. Au-dessus de la photographie de son auteur, une inscription brodée rappelle " pendant ma captivité ma pensée était à vous" . De part et d'autre de la photographie, les initiales L B et, en dessous : 1914, 1915, 1916

 

Pour découvrir davantage de broderies-souvenirs de guerre avec Emma : clic ici. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

V

Les Pays de la Loire viennent de sortir une belle image du patrimoine sur les monuments aux morts peints (reliefs, vitraux, tableaux des morts) dans les églises de leur région...
Répondre
M


Je vais regarder ça... on va avoir une abondante littérature sur le sujet...! Merci de l'info !



E

Intéressant les broderies faites par des hommes, ce n'est pas courant. Ou peut-être cela l'est plus qu'on ne croit???
Répondre
M


Oui, au Moyen Orient, en Bretagne... les hommes brodaient. 



V

Merci pour ce partage! Je repasserai ce soir ou demain matin pour suivre tes liens! Je file au boulot!
Répondre
M


J'ai trouvé cet article intéressant.


Il y aura sans doute, dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, pas mal de découvertes à faire sur ces productions des soldats dont beaucoup de familles gardent encore le souvenir
et la trace. 



F

C'est la fierté des poilus d'avoir créer alors qu'ils vivaient dans l'enfer. J'ai un coupe-papier décoré de fleurs des champs en aluminium que d'aucuns pourraient dire grossier mais d'une rare
beauté.
Répondre
M


On est étonnés par leur créativité : à partir de pas grand chose, dépasser le quotidien, crééer pour laisser une trace à ceux qu'on aime...



E

Une occupation inattendue en effet, mais on comprend bien qu'elle ait pu offrir un dérivatif à ces pauvres soldats.
Répondre
M


Ils devaient en avoir bien besoin !



Présentation

  • : Le blog de Marlie
  • : Découvrir d'insolites arts du fil, marier patrimoine et point compté, se faire plaisir et faire plaisir... Bannières brodées, concours d'idées, coups de coeur ...
  • Contact

Recherche

Les Pages